top of page
  • Photo du rédacteurAnastasia Chauveau

La préparation à la naissance

Pendant une grossesse, des séances de “préparation à la naissance” sont proposées aux futurs parents. En France, 8 séances prénatales de 45 min minimum sont prises en charge par l’assurance maladie si elles sont effectuées auprès d’un⋅e professionnel⋅le de santé (médecin ou sage-femme). En quoi consistent-elles ? Quels types de préparation à la naissance existe-t-il aujourd'hui ?


Je m'appelle Anastasia, j'ai 33 ans, et je suis doula sur Lyon et sa région. J'ai moi-même été perdue parmi toutes les préparations à la naissance qui existent et je vous partage ici le fruit de mes recherches pour accompagner votre réflexion et votre choix.



Qu'est-ce que c'est, une préparation à la naissance ?


Tout d'abord, il faut savoir que la préparation à la naissance peut prendre différentes formes.

La plus classique est la Préparation à la Naissance et à la Parentalité (PNP), dispensée par les sages-femmes.

Autrefois appelée Psycho-Prophylaxie Obstétricale (PPO), elle était héritée des travaux du Dr Lamaze qui a œuvré dans les années 50 pour “l’accouchement sans douleur”. Ces séances étaient alors centrées sur la prise en charge de la douleur.

De nos jours, la PNP s’oriente plus vers un accompagnement global de la personne enceinte et/ou du couple, notamment en encourageant une participation active à l’élaboration d’un projet de naissance.


Et concrètement, ça sert à quoi ?


On pourrait penser que ces séances sont faîtes pour apprendre à accoucher. Mais leurs objectifs concernent plutôt le champ de la santé publique :


● Accompagner la personne enceinte ou le couple dans ses/leurs choix et décisions concernant différents sujets : la santé, la grossesse, les modalités d’accouchement, ou encore la durée du séjour en maternité.


● Encourager, à chaque étape de la grossesse, l’adoption par la personne vivant la grossesse (et le⋅a co-parent s'il y en a un⋅e) de styles de vie sains pour leur santé et celle de l’enfant.


● Renforcer la confiance en soi chez la personne enceinte ou le couple face à la grossesse, la naissance et les soins au nouveau-né. Participer à la prévention des troubles de la relation parent-enfant et à la prévention de la dépression du post-partum.


● S’assurer d’un soutien affectif pour la personne enceinte pendant sa grossesse, lors de la naissance et à son retour à domicile.

S'il y a deux parents, c'est aussi soutenir la construction harmonieuse des liens familiaux en les préparant à l’accueil de leur enfant dans la famille et à l’association de la vie de couple à la fonction de parent.


● Participer à la promotion de la santé du nouveau-né et du nourrisson en termes d’alimentation, de sécurité et de développement psychomoteur. Cela passera par la communication de connaissances essentielles à l’alimentation du nouveau-né et à l'encouragement de l’allaitement au sein si c'est le mode de nourrissage choisi.


● Créer des liens sécurisants avec un réseau de professionnel⋅le⋅s prêt et coordonné autour de la personne enceinte. Cela pourra entre autres encourager les échanges et le partage d’expérience à partir des préoccupations des parents, avant et après la naissance.


La Préparation à la Naissance et à la Parentalité, c'est donc un vaste et riche programme abordant des thématiques très variées !


gros plan sur le ventre d'une personne enceinte qui appose ses mains autour de son nombril

(source image : unsplash.com)


Comment choisir sa préparation à l'accouchement ?


Il existe de nombreuses autres méthodes de préparation à la naissance vers lesquelles les futurs parents peuvent se tourner, en complément ou à la place de la PNP en fonction de leurs besoins.

Le choix de se tourner vers telle ou telle "préparation" pourra dépendre de plusieurs facteurs :

- vous avez déjà bénéficié d'une préparation à l'accouchement lors d'une précédente grossesse et vous souhaitez essayer une méthode différente

- vous êtes en confiance avec le déroulé de votre grossesse et l'accouchement à venir, et vous souhaitez en profiter pour prendre du temps pour vous et vous apporter du bien-être

- vous avez déjà l'habitude de recourir à des thérapies complémentaires et y êtes réceptif⋅ve


Il n'est pas obligatoire de se tourner vers divers thérapeutes : de plus en plus de sages-femmes se forment et proposent des préparations à la naissance différentes, ce qui permet de pouvoir bénéficier de la prise en charge par l'assurance maladie.


Quelles préparations à la naissance existent ?


Cette liste est sûrement non exhaustive mais elle expose déjà un panel large de ce qui existe et peut vous être proposé :


Chant prénatal

Les séances de chant prénatal permettent à la personne enceinte de se familiariser avec les sons et leur effet sur son corps et sa mobilité, notamment la détente des muscles qui interviennent au moment de l'accouchement. Le co-parent, s'iel assiste aux séances, pourra vocaliser des sons graves en duo pour accompagner les contractions.


Eutonie

L'eutonie est une méthode de développement corporel favorisant une meilleure prise de conscience de son corps. La pratique de l'eutonie permet d'appréhender les changements du corps pendant la grossesse par l’appropriation de postures travaillées en séance et à la maison. Elles pourront également être appliquées lors de l'accouchement, ainsi que pendant la période postnatale lorsque le corps se remet en place.


Fasciathérapie

On appelle fascias les membranes qui entourent nos muscles, nos os et nos organes, et qui peuvent parfois se contracter et entraver la fluidité interne au corps. C'est une thérapie manuelle qui repose sur une mobilisation douce des fascias pour leur redonner souplesse et mobilité. Les objectifs de la fasciathérapie sont d'apporter du bien-être et de la détente au futur parent par l'amélioration de symptômes liés à la grossesse, ainsi que de favoriser la création de lien entre la personne enceinte et le bébé in utéro en identifiant les mouvements sensoriels de l’enfant.

Pour plus d'infos : Fasciafrance


Haptonomie

Pendant les séances d'haptonomie, un toucher doux et tendre est mis en œuvre permettant au⋅x futur⋅s parent⋅s de découvrir comment entrer en contact et échanger avec son/leur enfant in utéro. L’accompagnement se fait de manière progressive au fur et à mesure de l'avancée de la grossesse. Il est préférable que les séances se débutent tôt, avec la participation du coparent ou d'un⋅e accompagnateur⋅ice qui y apprendra des gestes qui pourront être appliqués au moment de la naissance.


Hypnonatal®

Le but de l’Hypnonatal est de pouvoir être en confiance dans son projet de devenir parent, par le biais de séances visant à atteindre un bien-être psychique. Cette méthode permet de mobiliser ses propres ressources pour accompagner positivement le déroulé de la grossesse et se préparer à l'accouchement, tout en intensifiant le lien parent-enfant.


Méthode Bonapace

La méthode Bonapace concentre différentes techniques qui, tels des outils, viendront soutenir les ressources internes dont dispose la personne enceinte pour permettre un accouchement naturel et sécuritaire. Les techniques communiquées sont : des postures de yoga, de respirations, de mouvement et de massages, ainsi que de la relaxation et de l’imagerie mentale. La présence du co-parent a toute son importance dans l'optique de "faire équipe" dans les différentes étapes de la grossesse et de se préparer à accueillir bébé ensemble.

Pour plus d'infos : Méthode Bonapace


Méthode du Dr de Gasquet

Cette méthode consiste en la mise en œuvre d'exercices respiratoires et posturaux qui s'inspirent directement du yoga. En étant une approche axée sur le corporel, elle encourage la personne enceinte à être acteur⋅ice au moment de la naissance et à rester en mouvement même sur la table d'accouchement. Cela passera par l'apprentissage et la répétition de différents gestes et positions physiologiques applicables au moment de l'accouchement, ainsi que par l'utilisation de divers accessoires comme des ballons, galettes, cacahuètes...

Pour plus d'infos : De Gasquet Institut


En Piscine (aquagym prénatale)

Les séances en piscine sont une activité de groupe. Dans l'eau la pesanteur n'est plus subie et on se sent devenir légèr⋅e malgré les changements du corps pendant la grossesse. Cela peut également venir soulager certains maux de grossesse tels que les douleurs dorsales ou pelviennes. Vous vous exercez à mobiliser et renforcer vos muscles, dont le périnée, et à travailler votre souffle en vue de l'accouchement. Point non négligeable pour les personnes à l'aise dans l'eau : la détente est au rendez-vous.


Sophrologie

La sophrologie est une méthode naturelle pour se projeter positivement dans l'accouchement et se préparer à le vivre en pleine conscience, de manière sereine et confiante. Les séances mettent en œuvre différents types d’exercices qui sont axés sur la respiration, la relaxation profonde et la visualisation.


Watsu

Contraction de "Water" et "Shiatsu", le Watsu est une technique alliant les bienfaits d'un massage à ceux d'une relaxation aquatique, dans une eau à 35°C. Les mouvements sont doux et lents, composés de bercements et d'étirements, particulièrement adaptés à la grossesse dans un objectif de détente musculaire et psychologique.

Pour plus d'infos : Watsu France


Yoga prénatal

Dans le yoga prénatal, les exercices et postures proposés sont adaptés à la grossesse. Les bienfaits sont à la fois physiques par le soulagement de certains maux de grossesse tel que les douleurs dorsales, mais également psychique de par l'effet relaxant des séances. Les postures et exercices de respiration vus en cours pourront s'appliquer au moment de la naissance.



A vous de choisir la préparation à la naissance qui vous correspond le plus et répond le mieux à vos attentes !

Comments


bottom of page